Compte rendu de l’atelier de sensibilisation à l’utilisation de la plateforme MAP-X de données spatiales

M5

C’est en Octobre 2015 qu’a eu lieu la première mission d’une  délégation de la Banque Mondiale et du Programme des Nations Unies pour l’Environnement à Kinshasa pour rencontrer et présenter le projet au groupe multipartite de l’Initiative pour la Transparence dans les Industries Extractives (ITIE/RDC) et réaliser un premier atelier de groupe. A l’issue de la mission un aide-mémoire avait été envoyé à la Primature qui l’avait validé.

En Janvier 2016, une deuxième rencontre a eu lieu à Kinshasa avec de nombreux fournisseurs de données pour faire un inventaire et une mise à jour des données existantes et ensuite les mettre à disposition sur la plateforme MAP-X.

Depuis, le projet MAP-X et le travail réalisé en RDC a été présenté à l’occasion de différentes rencontres internationales: Conférence internationale de l’ITIE à Lima (Pérou), UN Env. Assembly, UNDP, Belgian mission, représentants de grandes compagnies, CIRDI (Canadian International Resources and Development Institute). Et, des contacts réguliers ont été maintenus avec l’ITIE-RDC et avec le Sec. Int. de l’ITIE.

Le présent atelier fait suite à une demande exprimée par le Ministère du Plan d’obtenir une formation plus technique sur l’utilisation de la plateforme MAP-X. Il a donc été réalisé dans le cadre d’une troisième mission de la délégation BM/PNUE qui a également permis de poursuivre la collecte/mise à jour des données et de renforcer la collaboration avec les parties prenantes.


OBJECTIFS

L’atelier, qui se voulait surtout technique, devait permettre aux participants de:

Objectif 1 : se familiariser avec les concepts liés aux données ouvertes et à la gestion de la  donnée géographique ;

Objectif 2 : apprendre les bases de l’utilisation de la plateforme de données spatiales MAP-X;

Objectif 3 : suggérer des idées d’amélioration quant à l’utilisation de la plateforme MAP-X ;

Objectif 4 : discuter avec les participants  des prochaines étapes de la mise en œuvre MAP-X.