Dissémination du Rapport ITIE 2016 à l’université de CEPROMAD, Moanda

Dissémination du Rapport ITIE 2016 à l’université de CEPROMAD, Moanda

Conformément au Plan de Travail Triennal 2018-2021 ainsi que la Norme ITIE 2016, plus précisément dans son exigence 1.4, l’équipe de la Cellule de renforcement des capacités du Secrétariat Technique de l’ITIE-RDC  poursuit sa campagne de dissémination du Rapport ITIE-RDC 2016, sans désemparer.

Cette fois-là, un accent particulier a été mis sur les étudiants des universités.  Et ce sont les étudiants de l’Université du CEPROMAD, à Moanda, dans la province du Kongo Central, zone d’exploitation pétrolière, qui ont constitué le public cible de cette mission en mai dernier pour le lancement de la dissémination.

D’entrée de jeu, une projection cinématographique sur les tenants et  aboutissants de la forêt de Mayombe avait été balancée à l’intention de l’assistance, étalant la fameuse problématique de la malédiction des ressources naturelles en République démocratique du Congo.

Ensuite, M.Jacques BAKULU, Coordinateur de l’ONG Cepeco/Boma et membre honoraire du Comité Exécutif ITIE-RDC a précisé que la dissémination auprès des étudiants  était une façon d’aider ces derniers à s’imprégner  de l’apport du pétrole de Moanda et éventuellement d’utiliser les données ITIE pour lancer le débat public. Il a aussi exhorté les étudiants à exploiter des thèmes  sur les ressources pétrolières pour des recherches scientifiques liés à leurs travaux de fin des cycles.

A en croire M. BAKULU, les rapports ITIE démontrent combien le secteur extractif contribue au budget national. Il a fait une révélation accablante selon laquelle, à Moanda, en dépit de la prolifération des puits, la production n’augmente toujours pas. Et aussi, la communauté locale ne bénéficie pas des retombées de l’exploitation du pétrole dans leur entité. 

Pour sa part, la chargée de renforcement des capacités au sein de l’ITIE-RDC, Mme Léonie KIANGU, a retracé succinctement l’historique de cette initiative nationale, depuis sa présentation pour la première fois en 2002, par le Premier ministre britannique de l’époque, Tony Blair, lors du Sommet mondial pour le développement durable à Johannesburg, jusqu’à l’adhésion de la RDC en 2005. Elle a ensuite éclairé la lanterne des étudiants du Cepromad sur le fonctionnement de la composition tripartite de l’ITIE-RDC. 

Mme Léonie a, par la suite, expliqué noir sur blanc comment s’effectuent les transactions des revenus, le cadre légal des industries pétrolières et des industries minières, le régime fiscal des industries minières et pétrolières, la procédure d’octroi des titres pétroliers, la collecte des flux par les régies financières et autres.

D’une manière générale, cette communauté estudiantine a manifesté un grand intérêt à l’issue de cette séance de dissémination. Cela s’est traduit par la pertinence  des questions posées aussi bien par les étudiants que par les membres des corps professoral et académique. Aussi,  chaque participant a eu à une copie de la synthèse du rapport ITIE-RDC 2016 pour la visibilité de celui-ci.

Signalons enfin que ce rapport ITIE-RDC 2016 se trouve logé dans notre portail web www.itierdc.net.

Cellule de communication de l’ITIE-RDC

À propos de l’auteur

itie_admin administrator