Un parterre d’experts de l’ITIE-RDC formés sur la gestion des ressources naturelles à l’Ile Maurice

Un parterre d’experts de l’ITIE-RDC formés sur la gestion des ressources naturelles à l’Ile Maurice

 Du 29 avril au  1er mai  2019 à Bramer House, CyberCity, Ébène, à l’Ile Maurice, Madame Holenn Agnong, Messieurs Baby Matabisi, Hugues Tshiunza et Franck Nzira respectivement Coordonnateur National a.i  de l’ITIE-RDC, Chargé de programmes au Carter  Center, expert au CTR et Expert technique responsable au Secrétariat technique de l’ITIE -RDC, ont participé  à un  séminaire de formation sur la ” Gestion et  des Ressources Naturelles” organisé par le Centre  ” Africa Training Institute”avec l’appui du Fonds Monétaire International. 

 Plusieurs autres délégations venant de divers pays africains francophones et anglophones ont également pris part à ladite formation qui était  dispensée en anglais. 

Durant les deux premiers jours, les concernés ont assisté avec assiduité à cet important séminaire  qui a  traité  des points ci-après :  

1.  Vue d’ensemble du cadre analytique des revenus et  de la nomenclature “GFS”Code

2.  Données ouvertes  et enregistrement des données ITIE suivant le GFS code

3.  Types de revenus, principes de leur enregistrement et modalités de classification suivant le GFS code

4.  Les règles comptables d’enregistrement des revenus incluant des exercices  guidés

5.   Études des cas  de gestion des revenus

Le troisième jour a été consacré aux échanges entre participants, à la délivrance des brevets de participation et à la clôture du séminaire. 

Trois spécialistes ont animé ce séminaire. Il s’agit de: Hector Herandez (économiste senior au FMI), Danny Labonte (consultant au FMI) et Hugo Paret (expert au secrétariat international de l’ITIE)

C’est avec beaucoup de satisfaction que la délégation  est rentrée au pays le 02/05/2019 avec un plus  sur la maitrise de l’enregistrement des revenus suivant le GFS code.  

Rappelons que le principal objectif de l’Institut de formation pour l’Afrique est de contribuer à l’amélioration des politiques macroéconomiques et financières moyennant une formation de haute qualité qui permettra d’appuyer une croissance économique durable et la réduction de la pauvreté en Afrique subsaharienne.

L’Institut de formation pour l’Afrique, qui a ouvert ses portes à l’île Maurice en 2013, s’est intégré au réseau de centres régionaux que le FMI a mis en place de par le monde et dont la mission est de contribuer au développement des capacités nationales en matière de politique économique, grâce au transfert de connaissances et à la diffusion de pratiques optimales.

 Ce centre installé sur le continent permet au FMI de former encore davantage de fonctionnaires à l’avenir.

 Par l’intermédiaire de l’Institut de formation pour l’Afrique, le FMI offre un large éventail de cours dans divers domaines — politiques budgétaire, monétaire et de change, viabilité de la dette, supervision du secteur financier ou encore gestion des recettes issues des ressources naturelles —, ce dernier sujet revêtant une importance croissante pour les pays africains. Le programme inclura aussi les questions touchant à l’intégration régionale.

 Les cours dispensés par l’Institut sont adaptés aux besoins des décideurs africains et ancrés dans les réalités macroéconomiques de l’Afrique, ce qui est un atout majeur pour un institut de formation régional.

 La formation dispensée à l’Institut s’adresse aux cadres des pays d’Afrique subsaharienne et des organisations régionales implantées localement. Seuls ceux qui y ont été invités peuvent assister aux cours.

L’institut établi à Maurice est financé par un fonds fiduciaire pluridonateurs, dont la supervision sera assurée par un Comité d’orientation représentant les pays contributeurs. Les bailleurs de fonds actuels de l’Institut sont l’Australie, Maurice et la Chine.

Cellule de communication ITIE-RDC

À propos de l’auteur

itie_admin administrator