L’ITIE-RDC préserve l’image du Secteur Minier au monde, selon le Ministre des Mines

L’ITIE-RDC préserve l’image du Secteur Minier au monde, selon le Ministre des Mines

Mme la Coordonatrice nationale a.i de l’ITIE-RDC, Maître Marie Thérèse HOLENN AGNONG, s’est entretenue, ce mercredi 09 octobre 2019, avec le Ministre des Mines, le Professeur Willy KITOBO SAMSONI,  au cabinet de travail de ce dernier. Les échanges entre les deux personnalités ont tourné notamment autour de l’état des lieux de la mise en œuvre du processus ITIE en République démocratique du Congo, la publication des rapports ITIE-RDC  2017 et 2018, la validation en cours par le Secrétariat Internationale de l’ITIE, la tenue très bientôt de la réunion du Comité Exécutif, sans oublier les exigences incorporées dans la nouvelle Norme ITIE 2019, ayant trait à la prise en compte de l’aspect environnemental, à légalité de genre et à la transparence des contrats signés par l’Etat .

Le Ministre des Mines,  étant le premier vice-président du Comité Exécutif de l’ITIE-RDC  a, par ailleurs, reçu l’information selon laquelle la RDC continue à conserver sa place de pays pilote en matière de transparence dans les industries extractives, en dépit des contraintes liées à l’organisation  des élections ayant entrainé des perturbations dans la tenue des réunions du comité exécutif. Ceci a été confirmé par la bonne cotation exprimée par le validateur indépendant pour la grande majorité des exigences contenues dans la grille de cotation préliminaire, disponible sur le site web  du secrétariat technique, soit 27 exigences sur les 29. Ce, en attendant la cotation post-liminaire par le Conseil d’administration de l’ITIE internationale, prévue du 15 au 17 octobre courant à Addis Abeba.

Fort des informations mises à sa disposition,  le Professeur SAMSONI,  responsable honoraire de la Direction de lutte contre la fraude minière à l’ex-Katanga, a d’abord félicité la coordination nationale pour avoir préservé l’image du pays à l’échelle internationale.  Il a, par la suite, salué les responsables à la tête de ce service spécialisé du ministère du Plan, ô combien stratégique pour la transparence et la bonne gouvernance des ressources naturelles, en perspective de l’émergence de la RDC à l’horizon 2030.

Eu égard à l’incidence des revenus extractives au budget de l’Etat, le numéro 1 des mines en RDC s’est engagé à accompagner l’ITIE-RDC à atteindre ses objectifs.

Le Ministre a aussi profité de l’occasion pour inviter le Secrétariat Technique de l’ITIE-RDC à prendre part à la 4ème édition de la Conférence Minière, prévue à Kisangani en novembre prochain.

 Il importe de rappeler que le Professeur Willy KITOBO avait promis dès sa nomination, de faire des mines de la RDC un levier de croissance pour donner au gouvernement les moyens de sa politique.

 C’est sur une note de satisfaction que les deux parties se sont séparées, après pratiquement deux heures d’échanges.

Cellule de communication ITIE-RDC

À propos de l’auteur

itie_admin administrator