Séance d’approfondissement sur les innovations du rapportage ITIE organisé ce 09.06.2021 par le Secrétariat International de l’ITIE.

Séance d’approfondissement sur les innovations du rapportage ITIE organisé ce 09.06.2021 par le Secrétariat International de l’ITIE.

Les pays de mise en œuvre de l’ITIE doivent-ils opter, à l’avenir, pour le modèle traditionnel de rapportage ITIE  ou pour le modèle assoupli  ?

Une opportunité a été offerte aux représentants des pays de mise en oeuvre de discuter et d’échanger sur ce thème important.

Selon Me Jean Claude Katende, Membre du Comité Exécutif de l’ITIE et paneliste de ce wébinaire, le processus d’élaboration du Rapport assoupli dans le contexte de la Covid, en prenant le cas de la RDC, présente aussi bien des points forts que des points faibles.

Pour les points forts, Le rapport assoupli, rédigé par le GMP, a permis à la RDC d’ affecter, à d’autres priorités, les moyens financiers initialement prévus pour payer  la facture de l’administrateur Indépendant.

Aussi, le GMP a pu  démontrer, après tant d’années de publication des rapports ITIE,  qu’il était capable de produire lui-même un Rapport ITIE sans le concours d’un Administrateur Indépendant.

Un autre avantage de ce processus, a été celui d’intégrer des réunions virtuelles du Comité Exécutif permettant ainsi , surtout aux membres ne pouvant pas assister physiquement aux réunions, une participation soutenue et active.

Concernant les points faibles de ce modèle, il fait noter qu’il a  une incidence négative sur l’exhaustivité et la fiabilité  des données et ceci est dû essentiellement aux restrictions sanitaires dictées par la pandémie.

Le Conseil d’administration de l’ITIE Internationale a promis de prendre en compte toutes les recommandations des intervenants et participants et de choisir ensembles le meilleur type de rapportage qui permette d’avoir des données fiables et à moindre coût .

Cellule de communication ITIE-RDC

À propos de l’auteur

itie_admin administrator