Fin de la formation sur le nouveau modèle de validation et l’Auto-évaluation de la mise en œuvre de l’ITIE à Kinshasa

Fin de la formation sur le nouveau modèle de validation et l’Auto-évaluation de la mise en œuvre de l’ITIE à Kinshasa

Kinshasa, le 12 novembre 2021 – Le Secrétariat Technique de l’ITIE-RDC a clôturé l’atelier de formation qui a débuté le 8 novembre 2021, sous financement du Natural Resource Governance Institute (NRGI), à Kinshasa et qui a consisté en des entrainements des parties prenantes au nouveau modèle de validation ainsi que des sessions d’auto-évaluation de la mise en œuvre du processus ITIE.

La validation est un élément essentiel du processus ITIE pour tout pays de mise en œuvre qui se prépare à être évalué par les instances internationales de l’ITIE. Elle promeut le dialogue et l’apprentissage, assure la crédibilité et permet aux évaluateurs et aux parties prenantes de s’assurer que la mise en œuvre dans le pays est en cohérence avec les exigences de la Norme.

« Dans un groupe où il y a beaucoup d’acteurs provenant du Gouvernement, des entreprises et de la Société Civile, le débat restera toujours houleux. Mais à l’issue de toutes ces discussions, nous avons chuté par des notes claires et qui ont montré le niveau de l’évolution du processus ITIE de notre pays » a souligné Jean-Jacques Kayembe, Coordonnateur National de l’ITIE-RDC.

Les objectifs poursuivis pour ces ateliers sont de : promouvoir le débat public sur la gouvernance du secteur extractif et préparer et assurer la réussite de la deuxième validation de la RDC qui démarrera le 1er janvier 2022.

Les formations sur le nouveau modèle de validation et l’Auto-évaluation de la mise en œuvre de l’ITIE se poursuivront à Lubumbashi et à Kolwezi du 23 au 26 novembre 2021.

Pour plus d’infos : communications@itierdc.org

À propos de l’auteur

Dieudonné LUKOJI author