Plan de Travail Triennal de l’ITIE-RDC à l’étude par les organisations de la société civile

Kinshasa, le 22 janvier 2022 – Les organisations de la société civile impliquées dans la mise en œuvre du Processus ITIE en RDC et organisées en pools (Kongo Central, Ituri, Nord Kivu, Haut-Katanga et Lualaba) ont, chacun de leur côté, analysé le Plan de travail Triennal et ont apporté des mises à jour et des améliorations au Plan de Travail et Budget annuel (PTBA) 2022 qui devront être prises en compte avant l’adoption du PTBA final par le Comité Exécutif de l’ITIE-RDC.

Tous les pays de mise en œuvre doivent élaborer un plan de travail chiffré décrivant les étapes à suivre pour intégrer la mise en œuvre de l’ITIE dans les systèmes des entreprises et de l’État sous trois à cinq ans, avec toutefois la possibilité de demander une période de transition plus longue, lorsque nécessaire.

Madame Nicole Bila, membre du Comité Exécutif de l’ITIE-RDC et coordonnatrice de Ressources Naturelles et Développement (RENAD) rend compte des activités menées par le Pool Kongo Central:

En effet, l’Exigence 1.5 de la Norme ITIE définit un certain nombre d’exigences à respecter quant au contenu du plan de travail. Elle propose une approche en cinq étapes pour l’élaboration d’un plan de travail, à savoir : 1) identifier les priorités nationales du secteur extractif ; 2) définir les objectifs de la mise en œuvre ; 3) se mettre d’accord sur les activités nécessaires pour atteindre les objectifs ; 4) approuver et publier le plan de travail ; et 5) suivre et réviser le plan de travail.

Pour rappel, le plan de travail est la fondation même de l’ensemble des activités ITIE dans les pays mettant en œuvre l’ITIE et garantit que ces activités sont ciblées de manière à fournir les résultats souhaités par les parties prenantes.

Pour plus d’infos : communications@itierdc.org