Clôture de l’atelier d’échange sur le FOMIN à Kinshasa

Kinshasa, le 7 mars 2022 – Le Secrétariat Technique de l’ITIE-RDC, en partenariat avec le Consortium « Makuta Ya Maendeleo » et Afrewatch, a clôturé le 3 mars 2022 l’atelier d’échanges des parties prenantes sur le Fond Minier pour les Générations Futures (FOMIN).

Au terme des échanges, les parties ont convenu de mettre sur pied un manuel de procédure pour la sécurisation du Fonds. Selon Jean-Jacques Kayembe, Coordonnateur National de l’ITIE-RDC, certaines dispositions du Décret doivent être améliorées. « Il y avait nécessité d’avoir des instruments qui permettraient aux agents ou à la Direction générale du [FOMIN] de recouvrer tous les fonds appartenant à l’Etat », a-t-il poursuivi.

Créé en 2002, le Fonds minier pour les générations futures (FOMIN) a pour mission principale de constituer des richesses matérielles et/ou financières en nature ou en numéraire, pour garantir l’après mine en faveur des générations futures.

« Les attentes de toutes les parties prenantes soient que ce fonds bénéficie réellement aux générations futures. Lorsque nous n’aurons plus de mines en RDC, il faut que les générations futures sentent que nous avions du cobalt, du cuivre, du diamant, etc. », a conclu Monsieur Kayembe.

Pour plus d’information : communications@itierdc.net

Télécharger : le Décret portant statut, organisation et fonctionnement d’un établissement public dénommé Fonds minier pour les générations futures, FOMIN en sigle

Voir les vidéos :